Protections phytosanitaires

En agriculture, l'un des risques majeurs réside dans la manipulation de produits chimiques et phytosanitaires. 

Pour protéger sa santé et celle de ses salariés, le port d’Equipements de Protection Individuelle (EPI)  est une obligation. Les articles L 230-2 et 4323-1du Code du travail exigent des employeurs de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé de ses salariés. A ce titre, ils doivent fournir des EPI adaptés aux risques que les salariés peuvent rencontrer. Il incombe aussi aux employeurs de vérifier la conformité et l’entretien des EPI.

Les EPI sont un moyen de protection face à un ou des risques susceptibles de menacer la santé et la sécurité. Ils n’éliminent pas le danger les risques, mais  les réduisent les risques d’atteintes. Ils doivent être portés quand les moyens de prévention ne permettent pas de réduire totalement le risque. En plus de protéger directement, les EPI protègent aussi des contaminations secondaires. Par exemple, lors de la manipulation de produits phytosanitaires, des bottes protègent aussi d’expositions accidentelles. Leur lavage facile évite de transporter puis de déposer du produit dans la voiture ou la maison.