Conseils & expertise

Découvrez les conseils de nos experts, et posez vos questions.

Comment ranger mon local phytosanitaire ?

Fabien VERMOT-DESROCHES - Responsable Recherche et Développement
Aménagement de l'exploitation

Retrouvez les essentiels pour le rangement de votre local de stockage des produits phytopharmaceutiques. Armoires phytosanitaires, locaux de stockage, signalétique ...

Je veux stocker mes produits en toute sécurité – quelles sont les meilleures solutions pour mon exploitation ?

Retrouvez ici les essentiels pour le rangement de votre local de stockage des produits phytopharmaceutiques. Armoires phytosanitaires, locaux de stockage, rayonnages, signalétique ... 

Installer un espace de rangement des produits phytos ? Oui mais pourquoi ? Alors quelles sont les règles à respecter ?

  • Economiser du temps : bien stocker ses produits phytosanitaires permet de les retrouver plus facilement lorsque vous en avez besoin
  • Des économies : bien stocker c’est garder les produits intacts et donc aucuns bidons n’est oubliés !
  • Santé et sécurité : le stockage évite les risques dispersions accidentelles (fuites d’emballage, renversement, etc.). 

  Tout d’abord on classe ses produits sur ses étagères ou dans son armoire de stockage

  • Les produits les produits toxiques et CMR  doivent être séparés des autres. Attention : les comburants ne doivent pas être situé à proximité des produits inflammables,
  • Les produits corrosifs sont à entreposer dans des bacs de rétention

On vous recommande, avant d’utiliser un produit phytosanitaire, de lire l’étiquette disposée sur l’emballage.Vous y trouverez toutes les informations utiles. Les produits phytosanitaires contiennent des substances actives.Ils peuvent être dangereux pour celui qui les manipule, mais aussi pour l’environnement.Pensez à bien lire les informations figurant sur les étiquettes pour limiter les risques lors de la manipulation ou l’utilisation des produits.

  On choisit l’emplacement de son local phytosanitaire

Dans l’idéal il est installé à proximité de son aire de lavage et remplissage, ce local doit être éloigné des habitations et des points d’eau (le local doit être à plus de 35 m des points de captage des eaux souterraines). Vous pouvez opter pour une armoire de stockage ou bien un magasin de stockage avec plus ou moins de volumes selon vos besoins en stockage phytos.

Pensez à bien isoler votre local afin d’éviter de stocker des produits dans une pièce trop chaude. Bien ventiler le bâtiment ou le local et choisir des matériaux résistants au feu. Un sol étanche avec des caillebotis facilitera la récupération des éventuelles fuites de produits.

  On date et on organise

Lors de la réception des produits, il est recommandé de dater les bidons ainsi vous savez lesquels utiliser en premier pour éviter de vous retrouver avec des produits périmés.

Les produits doivent être classés, tout en tenant compte des catégories de toxicité. Vous pouvez vous organiser grâce à des étiquettes de signalétiques adaptées

Comment est composé une étiquette de produits phytosanitaires ?

  •  Au recto : elle donne la liste des utilisations autorisées. Complétée parfois par des précisions sur le mode ou le champ d’application du produit.
  • Au verso : elle comprend le classement toxicologique du produit grâce à la présence des pictogrammes de dangers (physiques, santé et environnement) ainsi que les mentions de danger et conseils.

Attention : la dose de produit mentionnée correspond à la dose maximale, ne pas dépasser les informations. 

♦ Alors qui je choisi ? Magasin ou armoires de stockage phytos ? 

Nous vous aidons à définir selon quelques critères : 

-   L’emplacement : 

Il est possible d’utiliser un local existant et de l’adapter en fonction de vos besoins et des normes en vigueur. Il faut choisir un espace éloigné des maisons et des cours d’eau. 

-  Contenance de l’armoire ou du magasin :

Avant de vous décider, calculez le volume de produits que vous utilisez et la fréquence. Si votre approvisionnement est fréquent ou moins régulier le volume utile sera alors plus important. Selon les produits, les armoires pourront être adaptées avec plus ou moins d’étagères. 

-   Stockage des bidons vides :

N’oubliez pas vos bidons vides. S’il n’y a pas assez de place pour les stocker dans le local, il faudra les stocker ailleurs.  Au préalable, les emballages souples doivent être vidés rincés et égouttés grâce à une étagère égouttoir et d’une poubelle adaptée pour le recyclage des bidons. Ensuite, ils doivent être ramenés dans des lieux de collecte spécifiques. 

Les armoires de stockage phyto conviennent lorsque vous stocker jusqu'à 300 litres de produits mais imposent de trouver un espace aéré et protégé des intempéries l’environnement extérieur pour une meilleur conservation des produits. Les magasins de stockage vous offre un espace d’aménagement complet et sécurisé pouvant aller jusqu'à 6500 litres. 

Alors quels sont principaux points réglementaires pour l’aménagement de mon local phytosanitaire ?

  • stockage dans un local ou une armoire réservée à cet usage
  • local ou armoire aéré ou ventilé
  • local ou armoire fermé à clé s’il contient des produits classés très toxiques, toxiques, cancérigènes, tératogènes ou mutagènes (la clé étant conservée par l’employeur)
  • dans le local, il est interdit de fumer, boire ou manger (affichage de cette interdiction)
  • en cas de présence de matières facilement inflammables, la porte du local doit s’ouvrir vers l’extérieur
  • les indications des fiches de données de sécurité doivent être prises en compte (température, incompatibilité...)
  • les installations électriques de ce local doivent être appropriées
  • les produits doivent être conservés dans leur emballage d’origine (avec étiquette) 
  • les produits phytosanitaires doivent être rangés séparément des autres produits sur des étagères non inflammables
  • aucun produit ne doit être déposé dans et sous les escaliers, les passages et couloirs, à proximité des issues
  • les ustensiles réservés à l’usage des produits phytosanitaires doivent être placés dans le local prévu à cet usage
  • un extincteur à poudre ABC doit être placé à proximité du local, à l’extérieur
  • les équipements de protection individuelle doivent être placés dans une armoire-vestiaire individuelle destinée à ce seul usage et située dans un local autre que celui du stockage des produits
  • une réserve d’eau et des produits appropriés destinés au lavage immédiat des souillures accidentelles doit être disponible à proximité du lieu où sont préparés et appliqués les produits, en dehors du local de stockage